Simulez les effets du changement climatique future sur votre serre avec Hortinergy .

Vous pouvez maintenant simuler le climat intérieur et les consommations énergétiques de votre projet de serre en 2030, 2040 et 2050 partout dans le monde.

Avec le changement climatique, la gestion du climat est plus difficile en été, les consommations de chauffage sont plus faibles et celles de rafraichissement plus élevées.  Le phénomène risque de s’amplifier les prochaines années alors qu’un projet de serre est un investissement sur 20 à 30 ans.

Ainsi lorsque vous concevez votre projet de serre, il peut être pertinent d’intégrer le climat futur et ses changements pour être sûr de faire les bons choix stratégiques.

Un nouveau module de Hortinergy   permet de simuler les différents scénarios du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) pour les années 2030/2040/2050 et 2100 en collaboration avec Meteonorm. Ainsi vous pouvez simuler à ces horizons le climat de votre serre et ses consommations énergétiques.

Modèle de changement climatique 

Pour analyser le futur du changement climatique, les experts du GIEC ont défini des trajectoires d’émissions et de concentrations de gaz à effet de serre appelées RCP (« Representative Concentration Pathways » ou « Profils représentatifs d’évolution de concentration »).

Ces trajectoires ont été traduites en termes de forçage radiatif, c’est-à-dire de modification du bilan radiatif de la planète. Le bilan radiatif représente la différence entre le rayonnement solaire reçu et le rayonnement infrarouge réémis par la planète. Ils sont identifiés par un nombre, exprimé en W/m² (puissance par unité de surface), qui indique la valeur du forçage considéré. Plus cette valeur est élevée, plus le système terre-atmosphère gagne en énergie et se réchauffe.

La nouvelle version d’Hortinergy développée avec Meteonorm intègre 3 scénarios RCP :

– RCP 2.6 : forçage de +2.6 W/m2

– RCP 4.5 :  forçage de +4.5 W/m2

– RCP 8 : forçage de + 8.0  W/m2

Pour plus d’information :

https://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/le-giec-groupe-dexperts-intergouvernemental-sur-levolution-du-climat/les-scenarios-du-giec

Etude d’un projet à Orléans en France 

Nous allons étudier les effets du changement climatique en prenant comme exemple le projet suivant :

Evolution du climat extérieur 

Hortinergy génère des fichiers météorologiques d’une année type au pas horaire grâce à Meteonorm : température, humidité, ensoleillement, vitesse et direction du  vent,  PAR…

Voici quelques tableaux sur l’évolution des températures en fonction du scénario RCP 4.5 du GIEC, le scénario médian :

  • Température moyenne mensuelle
  • Température minimale mensuelle
  • Température maximale mensuelle

En suivant les prévisions du scénario médian RCP 4.5, on peut voir que

  • Le climat se réchaufferait de 1.12 °C d’ici 2040,
  • La température maximale est plus impactée (1.5°C) que la température minimale (0.88°C), à cause d’une augmentation des épisodes caniculaires.

D’après des données, on peut estimer les consommations de chauffage hivernal baisseront légèrement mais maitriser le climat estival sera plus complexe.

Evolution des besoins de chauffage 

Les besoins de chauffage ont été estimés pour :

  • Production de tomate du 5/12 au 5/11
  • Dans une Lien vers les fonctionnalités Hortinergy avec écran thermique
  • Avec les consignes de chauffage :
    • Température : jour 20°C, nuit : 18°C
    • Humidité relative : < 90 %,   jour et nuit

L’évolution des besoins de chauffage est présentée dans le tableau et le graphique ci-dessous.

 

Les besoins de chauffage baisseront de 5% cette décennie puis de 1% par décennie.

Evolution des besoins de rafraîchissement 

Les besoins de rafraichissement ont été estimés pour :

  • Production de pieds-mère de cannabis
  • Dans une serre fermé avec écran d’ombrage
  • Avec les consignes de rafraichissement :
    • Température : jour 28°C, nuit : 22°C
    • Humidité relative : < 60 %,   jour et nuit

L’évolution des besoins de rafraichissement est présentée dans le tableau et le graphique ci-dessous.

 

Les besoins de rafraichissement augmenteront de 4 % cette décennie puis de 1% à 2 % par décennie.

Conclusion 

Hortinergy  permet de simuler le climat intérieur et les consommations énergétiques de votre projet de serre en 2030, 2040 et 2050 partout dans le monde.

Avec le changement climatique, la gestion du climat est plus difficile en été, les consommations de chauffage sont légèrement plus faibles et celles de rafraichissement plus élevées.

La maitrise du climat estivale nécessitera d’investir des systèmes d’ombrage diffusant (écran, peinture) et de rafraichissement (semi-fermée, pad, fog…)

Le phénomène risque de s’amplifier les prochaines années alors qu’un projet de serre est un investissement sur 20 à 30 ans.

Ainsi lorsque vous concevez votre projet de serre, il peut être pertinent d’intégrer le climat futur et ses changements pour être sûr de faire les bons choix stratégiques.